Votre aide-mémoire pour le meilleur rosé italien

Les amateurs de rosé croquant et salé devraient se familiariser avec la générosité italienne des belles offres de roses. Dans le passé, cela n’était pas courant dans la plus grande partie du pays, mais les producteurs du nord au sud ont augmenté la production de vins rosés de raisins indigènes et internationaux. Il existe un certain nombre de styles et de désignations, mais les meilleurs sont clairs, vivants et secs. Voici votre aide-mémoire pour le meilleur rosé en circulation. –Kerin O & Keefe

Guizzeri Rizzardi 2018 Classico (Bardolino Chiaretto), Cavalchina 2018 Bardolino Chiaretto et Le Fraghe 2018 Ròdon (Bardolino Chiaretto)
De gauche à droite: Cavalchina 2018 Bardolino Chiaretto; La Fraghe 2018 Ròdon; et Guerrieri Rizzardi 2018 Classico (Bardolino Chiaretto) / Photo de Ashton Worthington

Vénétie

Autour du lac de Garde, où convergent les régions de Vénétie et de Lombardie, la production de rosé est une tradition de longue date. Connu localement sous le nom de Chiaretto, qui signifie "lumière" ou "pâle", il a été créé dans la région en 1896, ce qui en fait l'une des plus anciennes régions de production de rosés d'Italie.

Là, le nom le plus célèbre pour le rosé est Bardolino Chiaretto. Récemment, il a été renommé Chiaretto di Bardolino, de sorte que les bouteilles peuvent contenir les deux dénominations. Les vins sont produits exclusivement avec des raisins rouges cultivés dans la province de Vérone.

La corvina est la principale variété utilisée, mélangée à de la rondinella ou du molinara, qui sont également utilisés dans l'amarone, le valpolicella et le bardolino pour les rouges classiques de la région.

Jusqu'à il y a cinq ans, la plupart des vignerons obtenaient du Bardolino Chiaretto "saignant" le moût de leurs vins rouges. La technique, appelée saignée en français e saignée en italien, les deux qui signifient saigner, prendre une portion de jus de raisin rouge après un bref contact avec la peau et les graines à fermenter séparément pour le rosé. Les critiques soutiennent que le but réel de la technique est de créer des vins rouges plus concentrés et que les rosés obtenus ne sont que des sous-produits.

En 2014, le consortium Bardolino a lancé une "révolution du rosé". La campagne a encouragé les producteurs à produire un chiaretto plus léger et plus frais, encourageant l'utilisation de raisins cultivés spécifiquement pour le rosé, ainsi que les précédentes récoltes afin de préserver plus d'acidité et la vinification, tels que les vins blancs, avec un minimum de contact. avec la peau. Il est présenté à un Chiaretti plus vif et plus pâle qui offre des sensations florales, de fruits rouges, d'agrumes et d'épices.

Mais tout le monde n'a pas abandonné la saignée. Matilde Poggi, propriétaire et vigneronne de Le Fraghe, est un important producteur de Chiaretto qui maintient l'utilisation de techniques traditionnelles. Il permet six heures de contact avec la peau pour les deux tiers de son emblématique Chiaretto Rodon.

"J'aime les saignées", dit-il. "Je trouve que cela rend le rosé plus structuré et complexe." -K.O.

Cavalchina 2018 Bardolino Chiaretto; 17, 91 points. Les invitants arômes floraux et de baies sauvages se mêlent à des notes d’herbes botaniques. Au goût salé et rafraîchissant, l'acidité épicée accompagne la grenade, le pamplemousse rose juteux et la pêche blanche crémeuse. Il se ferme sur une note saline. de Grazia Imports LLC. –K.O.

Le Fraghe 2018 Ròdon (Bardolino Chiaretto); 16 $, 91 points. Mélange de Corvina biologique (80%) et de Rondinella (20%), cet élégant rosé s'ouvre sur des parfums invitants de fleurs sauvages printanières, d'herbes aromatiques, de pêche mûre et d'une touche épicée. Doux, brillant et juteux, le palais sapide et facile à boire offre des baies rouges sauvages, du zeste de mandarine, une pincée de poivre blanc et une acidité épicée. Oliver McCrum Vins. Choix de l'éditeur. –K.O.

Guerrieri Rizzardi 2018 Classic (Bardolino Chiaretto); 16 $, 90 points. Élégant et vibrant, il présente des arômes séduisants de fleurs printanières blanches et jaunes, de baies et de fruits jaunes. La bouche succulente a plus de structure que la plupart des Chiaretti, offrant des notes de cerise noire, de fraise juteuse, de melon et un soupçon d'épices avant une finale fraîche et sèche. Elixir Wine Group. Choix de l'éditeur. -K.O.

De gauche à droite; Fattoria Fibbiano 2018 Rosé (Toscane); Campo alle Comete 2018 Rosato (Bolgheri); et Terre di Talamo 2018 Piano Piano Rosato (Toscane)
De gauche à droite: Fattoria Fibbiano 2018 Rosé (Toscane); Campo alle Comete 2018 Rosato (Bolgheri); et Terre di Talamo 2018 Piano Piano Rosato (Toscane) / Photo de Ashton Worthington

toscane

La production de rosato en Toscane, l'une des principales régions viticoles rouges italiennes, a décollé ces dernières années. Les producteurs utilisent une pléthore de raisins, du noble sangiovese aux variétés internationales telles que le cabernet sauvignon.

Alors que certains viticulteurs utilisent la méthode de drainage pour créer des roses rose vif avec la structure, un nombre croissant de producteurs collectent maintenant les raisins spécifiquement pour créer des offres énergiques et croquantes grâce à d'autres méthodes de production utilisant un minimum de contact avec la peau.

La forte acidité du sangiovese rend le raisin extrêmement adaptable à diverses techniques de vinification. Cependant, les meilleurs et les plus frais sont fabriqués à partir de raisins Sangiovese destinés au rosé, et non à une sorte de spin-off de vin rouge.

"Nous avons choisi de faire un rosé avec du sangiovese pour la capacité unique du raisin à interpréter notre terroir, offrant finesse, saveurs et minéraux savoureux", a déclaré Nicola Cantoni, propriétaire et viticulteur de Fattoria Fibbiano, située sur les collines autour de Pise. "Pour faire un rosé authentique, nous allons bientôt récolter les raisins et les vinifier".

Pendant ce temps, avant que les vins rouges produits avec des variétés internationales ne soient retirés, Bolgheri obtenait presque toutes les sélections de blancs et de rosés. Rosato de Bolgheri Appellation d'Origine Contrôlée (DOC) est vif et salé, en grande partie grâce à la position côtière de la dénomination. On utilise principalement des variétés rouges internationales, bien qu'il soit possible d'inclure jusqu'à 50% de sangiovese.

"Grâce à la proximité de la mer et au vent quasi constant qui contribue à maintenir le climat plus frais que dans les autres régions côtières de la Toscane, il est possible de créer des vins rosés raffinés et élégants à Bolgheri", déclare Antonio Capaldo, président de Feudi, dont le siège est à Campanie. San Gregorio, qui a acquis le domaine toscan de Campo alle Comete en 2016. La cave produit son rosé à partir du vignoble, à partir d'un mélange de raisins internationaux récoltés pour la fraîcheur. –K.O.

Fattoria Fibbiano 2018 Rosé (Toscane); 22 $, 91 points. Un rosé 100% Sangiovese, il s'ouvre sur des arômes invitants de baies sauvages, d'herbes grillées et une bouffée d'épices culinaires. En bouche, vif et savoureux, des notes de clou de girofle moulu et de poivre blanc avec un rouge cerise juteux, une pêche blanche et des agrumes, tandis qu'une acidité éclatante lui confèrent une finale épicée. Caves vinicoles. -K.O.

Campo alle Comete 2018 Rosato (Bolgheri); 23 $, 90 points. Produit à base de merlot, de cabernet sauvignon et de syrah, ce rosé frais et épicé révèle des saveurs primaires juteuses de cassis, de cerise noire et de framboise. Des notes de poivre blanc et d'herbes méditerranéennes accentuent les saveurs fruitées. Vias Imports. Choix de l'éditeur. -K.O.

Terre di Talamo 2018 Piano Piano Rosato (Toscane); 18 $, 90 points. Mélange 50/50 de sangiovese et de cabernet sauvignon, ce rosé salé s'ouvre sur des arômes invitants de baies sauvages, d'herbes botaniques et une pointe épicée. Au nez, la bouche juteuse révèle des saveurs de cerise, de groseille, de zeste d'agrume et un peu de gingembre, ainsi qu'une acidité acide. Sélections Michelangelo. Choix de l'éditeur. –K.O.

De gauche à droite; Zaccagnini Winery 2018 Dal Tralcetto Dry Rosé (Cerasuolo des Abruzzes); De Fermo 2017 Le Cince Superiore (Cerasuolo des Abruzzes); et Fantini 2018 Cerasuolo d'Abruzzo
De gauche à droite: Cantina Zaccagnini 2018 Dal Tralcetto Dry Rosé (Cerasuolo d'Abruzzo); De Fermo 2017 Le Cince Superiore (Cerasuolo des Abruzzes); et Fantini 2018 Cerasuolo d'Abruzzo / Photo par Ashton Worthington

Abruzzes

Nichés entre les sommets des Apennins et la mer Adriatique, les régions viticoles vallonnées et côtières des Abruzzes s’accordent bien avec les raisins de Montepulciano. La principale variété de la région est le centre de la production de vin rouge de Montepulciano d'Abruzzo, mais le raisin est également utilisé pour produire des vins rosés et corsés de Cerasuolo d'Abruzzo.

"L'origine de Cerasuolo d Abruzzo est étroitement liée à celle de Montepulciano d'Abruzzo", déclare le viticulteur Concezio Marulli de Cantina Zaccagnini, producteur qui produit du Cerasuolo depuis sa fondation en 1978.

Dans le passé, les agriculteurs utilisaient les mêmes raisins pour créer différents types de vin avec des versions décalées.

"Le premier vin prêt à boire était Cerasuolo, prêt après quelques semaines de maturation, et le second en version rouge avec une couleur rouge rubis", dit-il.

Cerasuolo, qui signifie "cerise", fait référence à la couleur rose intense typique du vin, fruit des pigments riches de la peau de la vigne Montepulciano. Les raisins subissent généralement une courte période de macération de quelques heures avant la séparation du moût et du jus. Les vins sont souvent riches en couleurs et bien structurés, encadrant les tanins et l’acidité épicée, avec beaucoup de saveurs de cerise, de baies et d’herbes. Les meilleurs exemples peuvent être dégustés quelques années après la mise en bouteille, ce qui contraste avec la tendance du drink-now rosé.

Alors que les vins rouges des Abruzzes ont été bien reçus en dehors de la région, ses offres de roses ont toujours été appréciées et consommées localement.

L’institution de Cerasuolo d Abruzzo DOC en 2010 a contribué à la reconnaissance mondiale du style et a depuis acquis une notoriété en tant que meilleure dénomination de rosé italien de qualité. -Alexander Peartree

Zaccagnini Winery 2018 Dal Tralcetto Dry Rosé (Cerasuolo des Abruzzes); 18 $, 91 points. Un arôme de fraise des bois et d’herbe confère au nez une légère touche balsamique. En bouche, il est bien rond et juteux, avec de délicieuses saveurs de cerise rouge et de fraise qui sont vieillies par une acidité brillante et un habile morceau de pierre humide. L'astringence du cuir de cerise marque la fin, prolongeant les saveurs de fruits dans une finale moyenne. WinesU. Choix de l'éditeur. –A.P.

De Fermo 2017 Le Cince Superiore (Cerasuolo des Abruzzes); 30 $, 91 points. Au nez de ce vin de couleur rouille, l'arôme intense de fraise des bois, de cerise de terre et de pierre en poudre. En bouche, il y a beaucoup de saveur et d'énergie, avec des arômes de myrtille et de cerise agrémentés d'une tache de calcaire humide. Les tanins de zeste de pomme rouge offrent un cadre souple à tout, remontant jusqu'au bout pour offrir un dernier baiser d'astringence. Sélections Grand Cru. –A.P.

Fantini 2018 Cerasuolo des Abruzzes; 13 $, 89 points. Des arômes vifs de melon d'eau confite et de pamplemousse rose embellissent le nez de ce rose néon rosé du groupe Farnèse. Il est matériel et doux à l’entrée du palais, mais un voile de tanins offre un cadre solide aux saveurs de cerise, de melon et d’agrumes. L'acidité de nettoyage monte jusqu'à la fin, ce qui crée une expérience rafraîchissante globale. Empson USA Ltd. Meilleur achat. –A.P.

De gauche à droite: Menhir Cellars 2018, numéro 0 Negroamaro-Susumaniello Rosato (Salento); Château Monks 2018 Kreos Negroamaro Rosato (Salento); et Rivera 2018 Pungirosa Bombino Nero Rosato (Castel del Monte)
De gauche à droite; Menhir Cellars 2018 Numéro 0 Negroamaro-Susumaniello Rosato (Salento); Château Monks 2018 Kreos Negroamaro Rosato (Salento); et Rivera 2018 Pungirosa Bombino Nero Rosato (Castel del Monte) / Photo de Ashton Worthington

Pouilles

Défini par une côte turquoise sans fin parsemée de plages de sable blanc et de stations balnéaires tranquilles, ce restaurant du sud de l'Italie s'est montré hospitalier pour le rosé. Alors que l'atmosphère dans les Pouilles peut être détendue, les vins sont sérieux. La production de Rosato remonte à plus de 75 ans, avec la première mise en bouteille commerciale attribuée à Five Roses par Leone de Castris. Clairement, ce n’est pas une mode passagère.

Bien que la région cultive une large gamme de raisins rouges autochtones et internationaux pour la production de rosés, ce sont les bouteilles à base de Negroamaro qui en sont l'un des meilleurs exemples. La variété offre une structure et une acidité brillantes, la clé d'un rosé de qualité. Seulement, cependant, les raisins ne parviennent souvent pas à offrir un ensemble complet.

"L'ajout de Susumaniello au mélange adoucit les notes plus dures de Negroamaro, en particulier son acidité", explique Marco Mascellani, viticulteur en chef de Cantine Menhir Salento, faisant référence à sa bouteille numéro 0 en provenance de la péninsule du Salento.

Le Susumaniello et le Malvasia Nera, autre cépage à couper commun, sont riches en anthocyanes, ou pigments, qui donnent aux vins une teinte rose corail. Les deux variétés offrent également des éléments fruités et floraux qui complètent le mélange et donnent lieu à des rosés audacieux mais équilibrés.

Plus à l'intérieur est le nom de Castel del Monte. À l'intérieur de la zone, le Castel del Monte Bombino Nero Appellation d'origine contrôlée et garantie (DOCG), qui a été créé en 2011 comme une dénomination distincte de la dénomination plus large, abrite le cépage Bombino Nero, qui est également l’un des seuls DOCG en Italie à se consacrer exclusivement au rosé.

Bombino Nero est un raisin à la peau fine qui montre une maturation irrégulière du raisin. Cela se traduit par une acidité élevée et une faible teneur en sucre, deux qualités bien acceptées pour la production de rosé. Les vins produits par cette variété sont généralement vifs et fruités aux saveurs de fraise et de melon d'eau, ce qui les rend extrêmement accessibles et faciles à déguster. –A.P.

Menhir Cellars 2018 Numéro 0 Negroamaro-Susumaniello Rosato (Salento); 15 $, 90 points. Ce rose corail vibrant est un mélange de 70% de Negroamaro et de 30% de Susumaniello. Le nez offre des arômes relevés de gardénia et de rose, avec une pincée de pamplemousse rose donnant une pointe de fraîcheur. Il est léger au toucher mais vif en bouche dans des saveurs croquantes d'agrumes et de melon. Il y a une onctuosité agréable sur le milieu de bouche qui mène à un baiser de zeste de pamplemousse en finale. Francoli USA. Meilleur achat. –A.P.

Château Monks 2018 Kreos Negroamaro Rosato (Salento); 13 $, 88 points. Cette saignée de Negroamaro offre au nez des arômes gracieux de pamplemousse, de fleurs blanches et de fraise. Il est soyeux au toucher, avec des arômes de fruits rouges crémeux, mais soutenu par une acidité juste suffisante pour le garder rafraîchissant. Frederick Wildman & Sons, Ltd. Meilleur achat. –A.P.

Rivera 2018 Pungirosa Bombino Nero Rosato (Castel del Monte); 15 $, 88 points. Ce bombato noir rosé est fruité au nez et en bouche avec des tons pastèque, pamplemousse et fraise au centre de la scène. C'est un verre doux et décontracté que beaucoup aimeront sûrement avec son charme simple. Importations de vins de Montcalm. -A.P.

De gauche à droite: Barone di Villagrande 2017 Rosato (Etna); Sallier de la Tour 2018 Madamarosè (Sicile); et Cottanera 2018 Rosato (Etna)
De gauche à droite; Barone di Villagrande 2017 Rosato (Etna); Cottanera 2018 Rosato; et Sallier de la Tour 2018 Madamaros (Sicile) / Photo par Ashton Worthington

Sicile

La plus grande île de la Méditerranée, la scène viticole de la Sicile est en plein essor et la production de rosés ne fait pas exception. Les bouteilles de raisins autochtones et internationaux sont produites dans tous les paysages, avec des couleurs allant de la peau de l’oignon au rose intense. Ils peuvent être fruités ou floraux, mais presque tous montrent un goût salé salé.

L'Etna est l'une des régions viticoles les plus intéressantes de l'île. La région se présente avec des rosés vibrants et intrigants, grâce à sa combinaison unique de raisins indigènes, à ses altitudes vigoureuses, à ses sols volcaniques et à son ensoleillement intense. Ces facteurs sont également associés à des conditions de croissance plus froides et plus humides que le reste de la Sicile.

Nerello Mascalese est le cépage autochtone qui constitue l'épine dorsale des rosés raffinés de l'Etna. Il produit un style frais quand il est récolté tôt et vinifié comme un vin blanc. Alternativement, plusieurs heures de contact avec la peau produisent plus de fruits et une couleur plus foncée.

Dans d'autres parties de la Sicile, l'offre de producteurs est passée de Nero d'Avola et d'une variété de raisins internationaux. La syrah est celle qui se montre particulièrement bien.

"Sur le territoire de Monreale, Syrah exprime des caractéristiques uniques, grâce à la profondeur et à la fraîcheur du sol", a déclaré Alberto Tasca, PDG de Tasca d'Almerita en Sicile. Il a plusieurs propriétés sur l'île, telles que Sallier de La Tour.

"Sur le domaine de Sallier en particulier, de nombreuses sources naturelles nourrissent le sol, le rendant particulièrement adapté à la Syrah", explique-t-il. Le tout nouveau Syrah Madamarosé de la cave montre structure, finesse, fraîcheur et notes épicées typiques. Ou, comme le dit Tasca, "un rosé fidèle à la variété, mais avec une touche méditerranéenne". -K.O.

Barone di Villagrande 2017 Rosato (Etna); 22 $, 92 points. Parfumé et raffiné, ce rosé offre des arômes séduisants de fruits rouges, d'agrumes, d'herbes sauvages et de nectarines. Mélange de 90% de Nerello Mascalese et de 10% de Carricante, le palais savoureux distribue des fraises juteuses, des cerises noires, du gingembre et de la pêche avec une acidité épicée. Une note saline ferme la ligne d'arrivée. Distribution Omniwines. Choix de l'éditeur. –K.O.

Sallier de la Tour 2018 Madamarosè (Sicile); 19 $, 91 points. Ce rosé absolument délicieux s'ouvre sur des arômes séduisants de genêts espagnols, de baies et d'un souffle de brise de mer. La bouche onctueuse et savoureuse donne des bouchées juteuses de framboise, de pamplemousse rose, de poivre blanc et une note minérale de sel accompagnée d'une acidité fraîche. Bourget importe. Choix de l'éditeur. -K.O.

Cottanera 2018 Rosato (Etna); 18 $, 89 points. Des arômes de genêts espagnols, de baies sauvages et une pointe de gommage méditerranéen forment le nez de ce rose vif Nerello Mascalese. La bouche croquante et savoureuse offre une acidité de cerise, de mandarine et d'herbes botaniques, ainsi qu'une acidité brillante. Sélections autochtones. –K.O.